postheadericon Rois, continuités et diversités.

Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 
Dans un dossier paru il y a quelques années dans « L’Action française 2000 », Michel Fromentoux fait un véritable plaidoyer pour la Monarchie, en comparaison d’une République trop prometteuse pour ne pas être diviseuse… « Nos rois, « faits par la nature », disait-on alors, ont eu des qualités et des défauts (y en a-t-il un seul qui serait bien passé à la télévision ?...) mais tous, garantissant la continuité, ont permis à la France d’éclore en toutes ses diversités ». En somme, les rois ont joué le rôle de trait d’union entre les communautés et les individus d’une part, entre les générations d’autre part : cela serait bien utile aujourd’hui…


Le comte de Paris, le prince Jean et son fils Gaston, devant un buste du comte de Paris (1908-1999) père et grand-père d'Henri et de Jean.