postheadericon Réunion de famille...

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Ce midi, j'étais à Paris devant l'église Saint-Germain l'Auxerrois dans laquelle se déroulait une messe commémorative de la mort du roi Louis XVI.

 

Un journaliste qui avait eu vent de ma campagne électorale de septembre dernier (cf www.royaliste92.com ) m'a posé quelques questions dont l'une sur ce que représentait le 21 janvier à mes yeux. En quelques mots, j'ai essayé d'expliquer, qu'au-delà du souvenir lui-même, c'était aussi une véritable réunion de famille pour les partisans de la Monarchie : toutes les tendances du royalisme sont ainsi représentées, et on se retrouve, au-delà des oppositions traditionnelles, autour des princes de la famille des Bourbons-Orléans, que l'on soit plutôt maurrassien, plutôt "nafiste" ou "nariste" (référence à la Nouvelle Action royaliste de Bertrand Renouvin), plutôt "unioniste", ou simplement indépendant des mouvements politiques monarchistes, voire engagé dans des mouvements qui ne font pas forcément profession de royalisme...

 

Réunion de famille car, aujourd'hui, le comte de Paris, actuel chef de la Maison de France, avait réuni autour de lui les princes les plus "politiques", Charles-Philippe et Sixte-Henri de Bourbon-Parme, et, bien sûr, son fils, le Dauphin, le prince Jean, rappelant ainsi que la Monarchie est le régime "familial" par excellence, dans lequel le fils succède au père, par le simple respect de la nature humaine et du cycle de la vie...

 

Réunion de famille qui, d'ailleurs, avait attiré quelques journalistes, caméramen et photographes. Et il est vrai que ce n'était pas la tristesse qui dominait mais, au contraire, la joie de se retrouver ensemble, malgré toutes nos différences (ne sont-elles pas le symbole même de la pluralité française ?), avec l'espérance de renouer, un jour, les "fils tranchés le 21 janvier 1793"...