Nous avons 162 invités en ligne
A propos de l'auteur
Menu principal
Souvenirs politiques
Citations royalistes
Bannière
Flux RSS

postheadericon Citations

postheadericon Révolutions conservatrices.

 


Une citation de Charles Maurras, extraite de son livre fondamental pour qui veut saisir les enjeux de la géopolitique, « Kiel et Tanger » : « … la monarchie, quand elle est dynastique, peut associer aux lourdes garanties de stabilité qu’elle porte en elle un esprit de réforme qui ne s’embarrasse outre mesure ni des situations acquises ni de la crainte de jeter le trouble dans l’administration. » Et un peu plus loin : « Des révolutions conservatrices, des cyclones tutélaires et protecteurs, voilà ce dont la Monarchie est capable. »

 

postheadericon Montrer la monarchie.

Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

Le journaliste royaliste Edouard Hervé, qui dirigea le quotidien « Le Soleil » dans les années 1880, écrivait ces lignes il y a plus d’un siècle, lignes qui restent d’actualité pour les militants monarchistes : « Il ne faut pas cacher la monarchie ; il faut, au contraire, la montrer, rappeler ce qu’elle a été dans le passé, dire surtout ce qu’elle serait dans l’avenir ». Le travail des historiens soutient aussi le travail des militants et des prospecteurs.

 


 

postheadericon La fidélité contre le fascisme.

Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

André Malraux a commis dans les années d’avant-guerre une préface pour un livre de Charles Maurras, "L'avenir de l'intelligence", puis a poursuivi ensuite une carrière d’écrivain et d’homme politique qui l’a apparemment éloigné de la tradition monarchiste. Cela ne l’a pas empêché de dire ce qui suit et qui apparaît bien comme la reconnaissance de tout l’intérêt que peut avoir une Monarchie incarnée en un Prince : « Tout homme actif et pessimiste a été ou sera fasciste sauf s’il a derrière lui une fidélité ».

 

André Malraux

Pensait-il à Bernanos ou à Maurras en écrivant ceci ? En tout cas, il a raison dans son propos en signalant combien la fidélité, ce que l’on appelle aussi la loyauté ou le loyalisme envers un souverain qui est, au-delà de lui-même, la continuation de ceux qui l’ont précédé et le trait d’union avec ceux qui suivront, est le meilleur rempart contre l’idolâtrie totalitaire.

Il n'est pas inintéressant de noter que, dans les années 70, Malraux entama un nouveau dialogue avec des royalistes qui venaient du milieu maurrassien tout en étant critiques du maurrassisme, ceux de la Nouvelle Action Française (NAF)... D'une certaine manière, la boucle était bouclée !

 

 

postheadericon Unité royaliste.

Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

« Tous mes amis peuvent différer sur des nuances d’opinions ou des prévisions de réformes ; c’est leur droit, mais ce qui restera désormais, c’est l’unité profonde de la conception royaliste. Elle est réformatrice. Réformer pour conserver, c’est tout mon programme » : cette citation du duc d’Orléans, en 1900, me semble rester d’une grande actualité, et permet de comprendre que, si les royalistes peuvent avoir des positions et des engagements parfois très différents les uns des autres, ce qui les unit est (et doit être) plus fort que ce qui les divise…

 

postheadericon Force

Le Roi Louis-Philippe a exprimé cette forte pensée, toujours d’actualité en ces temps d’incertitude géopolitique : « Un gouvernement sans force ne saurait convenir à une grande nation ». D’ailleurs, une grande nation sans gouvernement digne de ce nom risque vite de ne plus être rien…

 


 
Plus d'articles...