Nous avons 148 invités en ligne
A propos de l'auteur
Menu principal
Souvenirs politiques
Citations royalistes
Bannière

postheadericon Freiner la fuite des cerveaux français.

Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

Dans le cadre de ma « campagne présidentielle », je reprends quelques propositions parfois anciennes et d’autres plus récentes, au regard des événements du moment et des questions contemporaines qui intéressent ou simplement concernent nos compatriotes.

 

Ainsi sur la question de la fuite des cerveaux, aujourd’hui complètement absente, à tort, des débats de la campagne, et qu’il me semble pourtant important d’aborder, en quelques lignes.

 

 

Petit clin d'oeil à un émigré français célèbre, qui est revenu...

 

Il faudrait d'abord freiner l'émigration française vers les Etats-Unis ou le Royaume-Uni, par exemple : aujourd'hui, plus d'un tiers des élèves passés par des prépas dans mon lycée vont partir, dès leurs concours obtenus, travailler pour des boîtes étrangères... Véritable fuite des cerveaux très coûteuse et dangereuse pour notre pays !

 

Coûteuse à au moins deux titres : 1. Les études de ces jeunes sont "à fonds perdus" pour l'Etat et la France puisque la plupart de ces étudiants, une fois « délocalisés », ne paieront pas un centime à l'Etat qui leur a permis et payé leurs études...

 

                                                  2. Les compétences acquises en France, grâce à un enseignement supérieur qui n'est pas si mauvais que cela (en particulier dans les grandes écoles) vont profiter à d'autres pays que la France, à des pays concurrents, voire adversaires sur le plan économique...

 

Donc, d'abord freiner l'émigration française, mais pour cela, il est nécessaire que l’Etat retrouve un véritable rôle d’impulsion des grands projets et ne se contente pas de « prendre les trains en marche » ou d’être un simple gendarme de l’activité économique…

 

 

 

(à suivre)

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir